Réaction du Président de l’AORA suite à la démission du Général de VILLIERS

Suite à la démission du Général de VILLIERS avant son rendez-vous avec le Président de la République, vous avez été nombreux à réagir émotionnellement.  J’ai même été obligé d’intervenir pour modérer notre Officier gestionnaire de notre site Face Book.
A aucun moment vous ne vous êtes demandé ce que ce Chef avaient fait pour les Réservistes comme nous?
Je vous adresse donc une lettre qui vous rafraîchira la mémoire, sachant que je pouvais m’étendre davantage sans que la lettre ne devienne un dossier.
Arrêtons de subir et espérons un  successeur qui attendra de nous que l’on reprenne la rue et pour cela, lèvera tous les interdits du Général de VILLIERS.
Espérons un Chef qui démissionnera  si le Président de la République refuse que les retraités de la police, de l’Armée, de la Gendarmerie, et les Réservistes puissent s’armer pour se défendre et pour intervenir si un terroriste se manifeste!
N’acceptons pas d’être des agneaux qui « s’échappent, se cachent et appellent la police ou la Gendarmerie » alors que nous avons toujours été volontaire pour Défendre notre Pays au péril de notre vie!
Souhaitons un CEMA qui nous rende notre Honneur et le droit de nous défendre et de défendre cette France gangrené par les terroristes!!!
Le capitaine POUSSEL
Président de l’UNOR-AORA

Les commentaires sont fermés.

  • Commentaires récents